Un père de famille albanais, vivant habituellement en France depuis 2009, contraint par la préfecture à abandonner sa famille L'intérêt supérieur de ses quatre enfants, leurs droits bafoués

Accueil > RESF > Resf.info > Resf.info 2017
Contact
 RESF - Heeeeelp!

Resf.info

Un père de famille albanais, vivant habituellement en France depuis 2009, contraint par la préfecture à abandonner sa famille
L’intérêt supérieur de ses quatre enfants, leurs droits bafoués

Le démembrement des familles, une spécialité macronnienne ?

 


Monsieur Skender Mjekerzaku, citoyen albanais qui vit en France, à Troyes depuis août 2009 avec son épouse et ses enfants, dont trois sont nés en France est actuellement enfermé au centre de rétention du Mesnil Amelot.


Il a refusé de monter dans l’avion qui devait le conduire en Albanie. Il a refusé d’être séparé de son épouse et de ses enfants.


En effet, monsieur le préfet de l’Aube a décidé vendredi 10 novembre 2017 d‘exécuter sa décision du 31 janvier 2017 obligeant ce monsieur à quitter le territoire français le contraignant à un éloignement en Albanie.


 


Toute la famille est profondément traumatisée par cette séparation brutale.  


Pourquoi encore un rejet de la demande de régularisation de cette famille qui a multiplié les démarches pour obtenir une autorisation de séjour présentant un dossier complet avec promesse d’embauche pour monsieur, preuve qu’un de leurs enfants est handicapé et a besoin de soins et d’une scolarisation en classe
spécifique, de nombreux témoignages prouvant leur intégration ?


Pourquoi des refus répétés de la préfecture de l’Aube au seul motif que monsieur aurait vécu plus longtemps dans son pays qu’en France ? Comment est-il possible d’exiger de ce père qu’il abandonne sa famille ?


Pourquoi infliger à ces enfants une séparation
brutale avec leur père alors que l’article 3 de la convention internationale des droits de l’enfant précise que dans toute décision, « l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération
primordiale » ?


Nous, soussignés manifestons notre indignation face à la situation faite à cette famille, nous leur apportons notre soutien et demandons le respect des droits supérieurs des enfants. `


Nous demandons que soit prise en considération avec humanité l’ensemble des critères du dossier de monsieur Skender
Mjekerzaku et de son épouse et de bien vouloir abroger la décision l’obligeant à quitter le territoire français.


 



Pour faire savoir aux responsables ce que vous pensez de ces faits :


Préfet de l’Aube
thierry.mosimann@aube.gouv.fr


 


A l’Elysée :


Pour écrire au président :


http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/


Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet


Matignon :


Pour écrire au 1er ministre :


http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre


Intérieur :


stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda.


 


nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint


pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration


sec.dircabadj@interieur.gouv.fr


sec.immigration@interieur.gouv.fr
 


Ecrire
au ministre de l’Intérieur


https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur 

dimanche 19 novembre 2017.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF / Resf.info / Resf.info 2017
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0