Junior, 11 ans, sourd profond, son père menacé d'expulsion

Accueil > RESF > Resf.info > Resf Info 2018
Contact
  2 RESF - Logo RESF moyen 90x126 avec texte "resf"

Resf info

Junior, 11 ans, sourd profond, son père menacé d’expulsion

 

19.06.18
Bonne nouvelle : le Tribunal Administratif d’Orléans a donné raison à Monsieur ZEH. Suite à la décision du Tribunal Administratif en date du 05 juin 2018, Monsieur ZEH a obtenu une APS de 3 mois moins 1 jour (avec cette APS toujours pas de CAF) en attendant une Autorisation Provisoire de Séjour Parent accompagnant avec permission d’occuper un emploi.
Comme chaque année depuis 2016, son fils Raymond Samuel a obtenu un visa pour qu’il puisse passer ses vacances d’été à Yaoundé au Cameroun, dans la maison familiale, avec sa mère et ses soeurs et revenir pour la rentrée scolaire sans difficultés.


La France doit être une chance pour tous, proclamait le candidat Macron. Un an plus tard, les critères du ministre de l’intérieur pour accorder cette chance sont plus restrictifs que jamais. Raymond Samuel, père d’un enfant sourd profond, nécessitant une prise en charge spécialisée et continue, est menacé d’expulsion par le préfet du Loiret.


Junior est né prématuré le 11 novembre 2006 au Cameroun. A 8 mois, sa surdité bilatérale est diagnostiquée. Il est appareillé 5 ans plus tard, (il faut trouver l’argent !) à Clermont-Ferrand, où réside sa tante, il bénéficie d’un implant cochléaire de la marque NEURELEC, une intervention chirurgicale d’une durée de deux heures, sous anesthésie générale. Il est d’abord suivi à Clermont-Ferrand, pour une rééducation post-implantatoire indispensable, puis à partir de 2012 à Orléans par l’Institution Régionale des Jeunes Sourds, l’IRJS où il est toujours suivi à ce jour en internat de semaine.


En 2014, sa tante ne peut plus assumer sa garde. Au Cameroun, aucun service ORL n’est en mesure d’effectuer les réglages trimestriels de l’implant OTICON implanté à Junior. En effet une autre marque d’implant, MEDEL, est présente dans ce pays. Par ailleurs, aucune école spécialisée au Cameroun ne peut l’accueillir et lui offrir les prises en charge paramédicales et éducatives indispensables pour consolider ses progrès, notamment sa communication.


M. Zeh décide de venir s’installer en France pour s’occuper lui-même de son fils. Sa femme et ses deux filles restent au Cameroun.


En octobre 2015, il obtient une Autorisation Provisoire de Séjour (APS) sans droit au travail, d’une durée d’un an, en tant que parent accompagnant un enfant malade. Il vit alors de ses économies, bénéficie d’un logement provisoire grâce à la solidarité locale à partir de décembre 2016.


En mars 2017, il obtient le renouvellement de son APS, avec droit au travail. Il travaille comme manutentionnaire, et en juillet 2017, il peut quitter l’association d’accueil et louer un logement à Beaugency.


Le 5 février 2018, M. Zeh, reçoit, de la Préfecture du Loiret, une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) à l’expiration de son APS c’est-à-dire le 6 mars 2018.


Dans l’attente du jugement du tribunal administratif le 22 mai prochain, M. Zeh demeure sous l’interdiction de travailler, lui et son fils vivent de la solidarité collective.


L’OQTF indique que l’état de santé de Junior nécessite une prise en charge médicale dont le défaut pourrait avoir des conséquences d’une exceptionnelle gravité.


En même temps, lors d’une audience du Tribunal administratif, l’avocat de la préfecture ose affirmer : « si cet implant n’était pas réglable au Cameroun, il suffisait de ré-opérer Junior pour lui en poser un dont la marque était connue là-bas ! » Une proposition irrecevable sur un plan éthique, qui a indigné les professionnels qui suivent Junior, présents à l’audience, tout comme ceux qui en ont eu connaissance depuis.


Les professionnels de l’IRJS et les spécialistes qui suivent l’enfant affirment qu’un retour au Cameroun, ferait perdre à Junior tous les bénéfices acquis depuis 2011 grâce à ses multiples prises en charges éducatives et paramédicales.


Le 22 mai, le tribunal administratif statuera sur le droit de M. Zeh à rester et à travailler en France, il statuera sur la possibilité de Junior de continuer à être pris en charge et de poursuivre ses progrès


 


Signez et faites signer la pétition de soutien à Raymond Zeh http://resf.info/P3315


Adressez vous au Préfet du Loiret pour lui demander d’annuler l’OQTF du père, et de lui délivrer un titre de séjour avec droit au travail, permettant ainsi la continuité de la prise en charge de cet enfant handicapé.


Préfet du Loiret : M. Jean-Marc FALCONE,


Préfecture du Loiret, 181 rue de Bourgogne 45000 ORLEANS


mail : jean-marc.falcone@loiret.gouv.fr


 


A l’Elysée :


Pour écrire au président :


[http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/->http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/]


[Patrick.strzoda@elysee.fr->mailto:Patrick.strzoda@elysee.fr] Directeur de cabinet


 


Matignon :


Pour écrire au 1er ministre :


[sec.edouard.philippe@pm.gouv.fr->mailto:sec.edouard.philippe@pm.gouv.fr]


[http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre->http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre]


 


Intérieur :


[stephane.fratacci@interieur.gouv.fr->mailto:stephane.fratacci@interieur.gouv.fr] Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !


[nicolas.lerner@interieur.gouv.fr->mailto:nicolas.lerner@interieur.gouv.fr] Dircab adjoint


[pauline.pannier@interieur.gouv.fr->mailto:pauline.pannier@interieur.gouv.fr] Conseillère immigration


[sec.dircabadj@interieur.gouv.fr->mailto:sec.dircabadj@interieur.gouv.fr]


[sec.immigration@interieur.gouv.fr->mailto:sec.immigration@interieur.gouv.fr]


Ecrire au ministre de l’Intérieur


[https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur->https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur


 

mercredi 16 mai 2018.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF / Resf.info / Resf Info 2018
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0