Diane, 15 ans, en passe d'être expulsée

Accueil > RESF > Resf.info > Resf Info 2018
Contact
  2 RESF - Logo RESF moyen 90x126 avec texte "resf"

Resf.info

Diane, 15 ans, en passe d'être expulsée

 

19 juillet 2018

 

Il y a des jeunes (chercheurs, footballeurs, entrepreneurs, parfois élus, etc) dont on se réjouit que leurs parents aient un jour passé les frontières pour venir dans ce pays et d’autres jeunes étrangers auxquels ce gouvernement refuse de donner la chance de construire une nouvelle vie : de jeunes migrants, soupçonnés systématiquement de mentir sur leur âge ou leurs papiers, repoussés aux frontières, enfermés pour mieux les expulser. Après s’être fait la main à Calais, où elle a « réglé » la situation de plusieurs milliers de mineurs isolés, la préfète de Normandie refuse à Diane Moleka, 15 ans, le droit de demeurer en France et de demander l’asile. Sous la présidence Macron, l’été 2018 s’annonce de tous les dangers pour sans papiers et pour les mineurs et jeunes majeurs non accompagnés.

 

DIANE MOLEKA est congolaise, née le 8 mars 2003 à Kinshasa, elle a 15 ans et depuis le 21 juin, est enfermée en rétention au CRA d’Oissel. Son récit est simple : celui de nombreux jeunes congolais poussés à quitter leur pays par l’insécurité familiale et la situation instable de son pays , la RDC. Elle était présente avec sa petite sœur quand ses parents furent tués à l’église Bundo Diacongo de Papa Muanda Nsemi, tués lors d’une manifestation politique. Dans sa fuite ce jour-là, elle a été séparée de sa sœur.

Comme c’est souvent le cas, un passeur l’a amenée en Angola pour faire un visa, laisser ses empreintes, elle y a été dotée de l’âge d’une majeure, pour pouvoir sortir du pays.
Elle n’a pas eu en main les documents de voyage et est très perturbée par la mort de ses parents, par son exil et ses contacts administratifs consécutifs ...

Mise à l ’abri dans un premier temps par l’ASE à l’hôtel au Havre, elle a été conduite à la PAF qui prétend que l’identité sous laquelle elle est entrée est authentique. .

Elle a été placée au CRA le 21 juin par la préfecture au motif qu’elle mentirait sur sa nationalité et son âge

Diane, totalement dépassée par la situation, n’a pas compris qu’elle pouvait demander l’asile, rappelons qu’elle n’a que 15 ans. Elle est déjà passée devant le JLD qui n’a pas prononcé de libération, puis devant la Cour d’Appel, puis au T A.

Transférée le 11 juillet à Roissy, elle a refusé de signer les papiers d’éloignement vers l’Angola en réaffirmant qu’elle n’était pas angolaise.

Finalement ramenée au CRA de OISSEL, d’autres tentatives de renvoi vers l’Angola sont à craindre avant une ultime audience le 21 juillet.

Nous appelons chacune, chacun à se mobiliser et à demander pour Diane protection et droit à demander l’asile

Préfète de Seine maritime : fabienne.buccio@seine-maritime.pref.gouv.fr

 

A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet


Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

sec.edouard.philippe@pm.gouv.fr

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre


Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur 

 

 

vendredi 20 juillet 2018.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF / Resf.info / Resf Info 2018
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0