TROIS JEUNES SCOLARISES EN RETENTION, LES LYCEES RESISTENT

Accueil > RESF > COMMUNIQUÉS RESF
Contact
  6 RESF - Cartouche et texte RESF seuls - 100 x 40 (pour les CP)

Communiqué de presse

TROIS JEUNES SCOLARISES EN RETENTION, LES LYCEES RESISTENT

 


CP du 17 octobre 2018


 


20 septembre. Placement en rétention à Metz de Mouminy Diallo, jeune guinéen arrivé en France en 2013 à 16 ans. Depuis le 14 octobre, il est au CRA du Mesnil-Amelot, ayant déjà refusé une fois l’embarquement. Pris en charge par l’ASE de la Marne, à Chalons en Champagne, jusqu’à 18 ans, il a mené une brillante scolarité (BTS, promesse d’embauche en licence pro, réussite au concours de l’Institut régional de travail social). Mais il n’a pas pu à 18 ans obtenir sa régularisation. Trois refus de séjour avec Obligation de Quitter le Territoire Français lui ont été infligés successivement, un véritable acharnement de la part de la préfecture de la Marne. Plus de 50 000 signatures de soutien sur Change.org, et à Chalons, plusieurs manifestations : [https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/marne/chalons-en-champagne/chalons-champagne-nouvelles-manifestations-contre-expulsion-mouminy-1558410.html->https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/marne/chalons-en-champagne/chalons-champagne-nouvelles-manifestations-contre-expulsion-mouminy-1558410.html]


19/10 : Mouminy a été expulsé au 27e jour de sa rétention....


7 octobre. Yousri Gtari, lycéen tunisien, est arrêté suite à un contrôle d’identité dans la rue, placé dans le local de rétention de Choisy-le-Roi puis envoyé le lendemain au CRA du Mesnil-Amelot.


Yousri arrive en France le 24 décembre 2013, à l’âge de 16 ans, où il rejoint ses deux frères titulaires d’une carte de résident. Il est scolarisé dès la rentrée 2014 en 2nde bac pro systèmes énergétiques et climatiques au lycée Auguste Perret d’Evry et obtient le baccalauréat en juin 2017. Il est aujourd’hui en 2ème année de BTS fluides énergie domotique au lycée Viollet le Duc à Villiers-Saint-Frédéric (78). L’employeur qui l’a accueilli en stage l’an dernier est si satisfait de lui qu’il lui a proposé un contrat en alternance qui devait commencer précisément cette semaine. En avril, la préfecture de l’Essonne lui a signifié un refus de le régulariser et délivré une OQTF, aujourd’hui la préfecture de Créteil l’a placé en rétention.


[http://resf.info/article55799.html->http://resf.info/article55799.html]


Yousri a été libéré par le juge administratif le 17 octobre, en présence de sa classe de BTS, de ses enseignants et de nombreux soutiens.


 


11 octobre. Franck DALLO, lycéen ivoirien de Terminale bac Pro au Lycée Professionnel Chennevière Malézieux à Paris (12ème) a été arrêté Gare Montparnasse alors qu’il se rendait sur son lieu de stage en possession de son titre de transport et de sa carte de lycéen. Elève au parcours remarquable, il a depuis son arrivée en France en 2015 obtenu CAP et BEP, il prépare cette année un bac professionnel, envisage une poursuite de formation en BTS en alternance, il a déjà trouvé l’entreprise prête à l’accueillir.


Frappé d’une OQTF, il était jusqu’à hier menacé d’expulsion et retenu au centre de rétention de Vincennes. Mais, le 16 octobre, il était libéré sur décision de la préfecture. Eclair de bienveillance du Préfet de police, consigne de Macron de prendre ses discours humanistes au sérieux ? Que non ! C’est en réalité la grosse mobilisation du lycée de Franck, personnels, enseignants et élèves rassemblés devant le lycée avant-hier, beaucoup avec un badge RESF qui rendu un minimum de conscience aux responsables et qui les a fait reculer. Un exemple à suivre, à l’évidence ! En images : [https://fr-fr.facebook.com/lpchennevieremalezieux/->https://fr-fr.facebook.com/lpchennevieremalezieux/]


15/10 Franck a été libéré


Il reste que ce gouvernement n’hésite pas à mettre des lycéens en rétention, en danger d’expulsion, à les emprisonner en pleine construction de leur avenir. La casse des vies des « gens d’en bas », une habitude de l’ancien monde que le nouveau applique sans vergogne, frappe des jeunes qui par-delà les difficultés de leur vie, ont fait preuve de détermination et méritent d’avoir leur place dans la communauté. Tout autant que celui qui a des muscles et grimpe au 4ème étage d’un immeuble pour sauver un enfant.


Il est temps qu’en prenant exemple sur les camarades et les professeurs de Franck et de Yousri, les lycéens, les enseignants, les parents d’élèves, retrouvent leurs bons réflexes et prennent résolument sous leur protection ceux que les macronistes de tout bord persécutent.


 


 


 


 

mercredi 17 octobre 2018.

CP 17/10/18 TROIS JEUNES SCOLARISES EN RETENTION, LES LYCEES RESISTENT
Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF / COMMUNIQUÉS RESF
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0