Appel à fax/mail contre l'assignation à résidence de Saïbu YAFFA et son risque imminent d'expulsion

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 45-Loiret > Actions, Evènements, Rassemblements - URGENCE : Appels à mails/fax
Contact
  2 RESF - Logo RESF moyen 90x126 avec texte "resf"

Appel à fax/mail contre l'assignation à résidence de Saïbu YAFFA et son risque imminent d'expulsion

 

La situation de Saïbu est très urgente et dangereuse :

- Il vient d’être assigné à résidence depuis vendredi dernier, le 19 avril 2019 et risque donc à tout moment d’être expulsé hors de France

- Il vient juste de recevoir un avis d’audience pour passer ce lundi 29/04 au Tribunal Administratif où nous irons le soutenir ;

 

Saïbu a 18 ans et 3/4. Il est arrivé de Gambie à Orléans en novembre 2017, à 17 ans et 1/2. Il ne parlait pas un mot de français. Grâce aux cours d’alphabétisation et de mise à niveau qu’il a suivis à Olivet Solidarité ainsi qu’à sa ténacité, il a appris le français et a tout de même réussi à trouver et commencer un apprentissage dès octobre 2018.

Etant donné qu’il était déjà majeur au début de cet apprentissage, Saïbu a dû faire aussitôt une demande de titre de séjour. Au lieu de lui délivrer une Autorisation Provisoire de Séjour pour lui permettre d’avoir de l’ancienneté dans sa formation, la préfecture lui a répondu très rapidement, le 03 décembre 2018, par un refus de séjour et une Obligation de Quitter le Territoire Français - OQTF, sur le motif qu’il n’avait pas les 6 mois de formation demandés par la loi !!!

Le Collectif de soutien aux Jeunes Isolés Etrangers (COJIE) avait fait un signalement à Direction Départementale de la Cohésion Sociale, début janvier, pour exposer les gros problèmes de santé de Saïbu, qui a fait 2 séjours à l’hôpital en septembre 18 et janvier 19 et demander que ce jeune soit maintenu dans son hébergement, que l’OQTF soit abrogée et qu’un titre de séjour lui soit donné.

La préfecture n’a pas voulu accéder à notre demande. Au contraire elle met tout en oeuvre pour faire exécuter la mesure d’expulsion !

Toutes les personnes qui connaissent Saïbu ne comprennent absolument pas la décision de rejet initiale de la préfecture et encore moins la mise à exécution de l’expulsion. Les bénévoles d’Olivet Solidarité, le personnel soignant de l’hôpital où il a passé plusieurs semaines, le maître d’apprentissage, les militants du COJIE, etc. Tous décrivent Saïbu comme un jeune d’une extrême gentillesse et politesse, travailleur et fournissant tous les efforts possibles pour s’intégrer.

La Préfecture sanctionne et cherche à expulser un jeune qui a tout fait pour apprendre le français, se mettre à niveau et entrer en formation.

 

Pour interpeler la préfecture du Loiret, demander l’abrogation de l’OQTF de Saïbu YAFFA et sa régularisation

 

Préfecture du loiret

 

Standart : 02 38 91 45 45 

 

Télécopieur : 02 38 53 32 48

 

Jean-Marc Falcone : Préfet du Loiret

jean-marc.falcone@loiret.gouv.fr

 

Stéphane Brunot : Secrétaire Général de la préfecture du loiret

stephane.brunot@loiret.gouv.fr

 

Isabelle Landriève : Directrice du service des étrangers

isabelle.landrieve@loiret.gouv.fr

samedi 27 avril 2019.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 45-Loiret / Actions, Evènements, Rassemblements - URGENCE: Appels à mails/fax
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0