20 minutes : Les Raba au futur président de la République : "on veut rester en France !"

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...
Medias - 20 Minutes - 20Minutes

Les Raba au futur président de la République: "on veut rester en France!"

Lundi 30 Avril 2007

 


Jeff Pachoud AFP ¦ La famille Raba, expulsée il y a plus de quatre mois vers le Kosovo et revenue clandestinement sur le sol français, a exhorté dimanche à Villeurbanne (Rhône) le futur président de la République à la laisser "vivre en France, comme tous les Français".

La famille Raba, expulsée il y a plus de quatre mois vers le Kosovo et revenue clandestinement sur le sol français, a exhorté dimanche à Villeurbanne (Rhône) le futur président de la République à la laisser "vivre en France, comme tous les Français".

Au cours d’une rencontre entre quelques familles de sans-papiers et leurs collectifs de soutien, les Raba ont pique-niqué au soleil avec ceux qui se mobilisent pour eux depuis des mois.

"Le but de cette journée, c’est qu’ils soufflent un peu", souligne Catherine Tourier, responsable lyonnaise du Réseau éducation sans frontières (RESF).

Jousef, Shpresa et leurs trois enfants de sept, quatre et trois ans, dont les deux derniers sont nés en France, avaient été expulsés le 6 décembre et conduits par des membres de la Minuk (mission de l’Onu au Kosovo) dans leur village d’Orahovac.

Revenus clandestinement en France "il y a quelques jours", selon RESF, ils vivent actuellement "cachés" près de Lyon.

Qu’espèrent-ils ? "Etre régularisés, trouver un travail et vivre comme tous les Français", répond sans hésiter Shpresa Raba.

Interrogée par les journalistes sur le message qu’elle aimerait transmettre au futur président, Shpresa lance, au côté de son mari, plus réservé, et de ses enfants qui s’accrochent à leurs vêtements : "on veut rester en France !".

La famille, qui avait été arrêtée en novembre 2006 à son domicile de Gray (Haute-Saône), avait dû fuir son pays parce que Jousef refusait, selon lui, d’entrer dans l’Armée de libération du Kosovo (UCK) pour combattre les Serbes.

Arrivés en France en novembre 2001, ils avaient fait plusieurs demandes d’asile, toutes rejetées. Pourtant, les sept frères et soeurs de M. Raba ont tous obtenu le statut de réfugiés en Europe.

Shpresa et Jousef avaient, l’été dernier, présenté une demande de régularisation au titre de la circulaire Sarkozy dont ils remplissaient tous les critères, selon RESF. Nouveau refus.

Pour Mme Tourier, leur retour n’est qu’une étape. La prochaine, c’est le dépôt, mercredi, en préfecture, d’une nouvelle demande d’asile auprès de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra).

Selon la militante, pour qui les Raba sont devenus "malgré eux" un emblème de la politique de la "chasse à l’enfant" de l’ex-ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, "leur dossier sera l’un des premiers que devra traiter le futur président".

"La France, c’est le pays des enfants, on va se battre pour rester ici", lance Shpresa qui reconnaît avoir "peur de sortir" et "trembler" à la vue de policiers.

Sollicitée pour raconter son périple clandestin, la mère de famille hésite puis lâche : "c’est seulement quand on s’est retrouvé sur le bateau que j’ai dit aux enfants qu’on rentrait en France". On n’en saura pas plus et "il ne vaut mieux pas", selon RESF.

Pour l’instant, le souhait le plus cher des enfants de Shpresa et Jousef est "de retrouver leur école" en Haute-Saône car "la France, pour eux, c’est le village de Gray".

© 2007 AFP

20Minutes.fr avec AFP, éditions du 29/04/2007 - 18h34

dernière mise à jour : 30/04/2007 - 09h39

En savoir plus.

lundi 30 avril 2007.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0