L'Humanité / Toujours pas d'asile pour la famille Raba

Accueil > ACTUS générales > Dans les médias d’ici ...
Medias - L

Toujours pas d’asile pour la famille Raba

 

Source l’Humanité

Article paru le 30 août 2007

Société

Toujours pas d’asile pour la famille Raba

Solidarité. Le sort de Sphresa Raba, Yussef et de leurs enfants est désormais suspendu à la décision de la commission de recours des réfugiés.

Quand la nouvelle est tombée, vendredi, Sphresa Raba n’a pas pu retenir ses larmes. Le petit Qirim a eu cette formule désabusée : « Ça recommence… » L’Office français de protection des réfugiés et apatrides n’a pas fait d’entorse aux objectifs du gouvernement : en refusant le droit d’asile à la famille Raba, il n’entame pas son pourcentage de 2 « oui » pour 98 « non », son record de 2006.

Du coup, la « veille républicaine », tous les mardis et vendredis, devant le kiosque, à Gray, en Haute-Saône, la ville où la famille s’était réfugiée à sa première arrivée en France, un peu assoupie pendant les vacances, a repris des couleurs ce mardi. Pas encore assez pour Marie-Julienne, la marraine de Qirim, en colère : « C’est méchant. Ils ne méritent pas de souffrir ainsi. Ce sont des gens formidables. Quand Fabien, mon neveu, qui allait à l’école avec Qirim, a appris la nouvelle, il s’est mis à pleurer. Il a été tellement heureux de le revoir, lors de leur visite ici, quand ils sont revenus et qu’ils ont pu déposer une nouvelle demande d’asile… C’est si affreux, si inhumain qu’on ne sait plus quoi dire. »
Le collectif, lundi, a décidé de s’adresser à Alain Joyandetau, député (UMP) de Haute-Saône, pour appuyer la démarche de régularisation, et au préfet du Rhône afin qu’il use de son pouvoir discrétionnaire dans le même sens.

Interrogatoires serrés

Rappelons qu’après avoir été victime d’un acharnement préfectoral sans précédent pour l’expulser, qui avait abouti à la reconduite de la famille, par avion spécial au départ de Toulouse, dans le village où elle avait subi des persécutions, Sphresa, son mari et ses trois enfants étaient revenus en France. Ils avaient alors obtenu, du préfet du Rhône, un titre de séjour provisoire de demandeurs d’asile et avaient pu recommencer toute la procédure de demande d’asile à zéro, après des interrogatoires serrés sur les conditions de leur retour. Et c’est la première partie de cette procédure, la décision de l’OFPRA, qui a trouvé sa réponse, vendredi dernier. La famille est toujours protégée par le titre de séjour provisoire. Le recours que dépose son avocate, Me Marie-Noëlle Fréry, devant la Commission des recours des réfugiés, est suspensif.

Qirim a repris l’école, la semaine dernière, dans sa commune d’accueil, dans le Rhône, avec enthousiasme, même s’il regrette toujours de ne pas être à Gray. « Gray, c’est la France », disait-il à son retour. Le jeune garçon n’a donc rien à craindre dans l’immédiat, sinon une dose de stress supplémentaire dont un enfant n’a pas besoin pour grandir.

Reconnue comme victime

« Il est important pour Sphresa d’obtenir le statut de réfugiée, explique l’avocate. Non seulement cela lui donnera un titre de séjour de dix ans, au contraire d’une régularisation préfectorale qui ne serait que d’un an, mais surtout ce sera la reconnaissance de ce qu’elle a subi au Kosovo. Elle sera reconnue comme victime et c’est très important pour l’image qu’elle a d’elle-même, pour valider à ses yeux et aux yeux de son mari toutes ces démarches douloureuses. » Il ne faut pas oublier que le père de Sphresa voulait sa mort pour laver la souillure de son viol par un policier, toujours en exercice dans son village.

La décision sera, en dernier ressort, un acte politique. Une occasion, pour la France, de confirmer sa condamnation de toutes les violences faites aux femmes.

Émilie Rive

vendredi 31 août 2007.

Faire connaître cet article
FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de ACTUS générales / Dans les médias d'ici
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0