SANS NOUVELLES DE LA FAMILLE AOUCHEVA DEPUIS MERCREDI 21 MAI 13H40

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 70-Haute Saône > Famille AOUCHEVA
Contact

SANS NOUVELLES DE LA FAMILLE AOUCHEVA DEPUIS MERCREDI 21 MAI 13H40

 

Nous sommes toujours sans nouvelles de la famille Aouchev depuis leur expulsion mercredi 21 mai en Pologne ; la dernière fois où nous avons pu les joindre (en présence d'un journaliste) il était 13h40 lorsque nous avons parlé à Chamil (10 ans) et Ayub le papa.

La conversation a été courte avant qu'on leur prenne leur portable, ils nous ont dit qu'ils étaient "déportés" en Pologne et que maman était avec la police.

 
Nous avons pris contact avec des responsables d'associations internationales afin qu'ils interviennent auprès d  la Préfecture de Haute-Saône et que nous ayons des nouvelles de cette famille.

Les services de la Préfecture ont dit qu'ils avaient été " rendus" aux autorités polonaises, ce qui ne calme pas nos inquiétudes !

Où sont-ils?Pourquoi ne pouvons-nous plus les joindre alors qu'ils ont des portables?

Quels soins vont-ils recevoir, notamment le papa et la maman qui étaient suivis en France depuis plusieurs mois (janvier 2008), les nombreux certificats médicaux en attestent (le dernier  date du 15 mai) ?

Quel avenir pour eux alors qu'ils ont quitté ce pays en mai 2007 venant en France pour y chercher protection et asile ?

Après la Tchétchénie et les conséquences de la guerre, les voilà revenus à la case départ.

Les gens qui étaient présents au petit matin, ce mercredi 21 mai au pied de l'immeuble se souviendront longtemps de la dignité des parents et des cris des enfants.

Ouvrir l'aéroport de Dôle-Tavaux, affrèter un avion pour expulser des enfants et faire vite (40 mn pour mettre les habits dans des sacs poubelle et 40 mn pour embarquer à 45 km de Gray).

Allons-nous encore dire que nous sommes dans un Etat de Droit ? 

Allons-nous encore parler et défendre les droits de l'homme et de l'enfant ailleurs qu'en France ?

 

Monsieur le Préfet, respectueusement, nous voulons des nouvelles de cette famille.

Patrice Muzard, citoyen de la République Française.


Voir à ce sujet :

Envers et contre tous les droits !

 
A Gray (Haute Saône) la famille tchétchène Aoucheva (5 enfants) expulsée ce matin !

Laëla Aoucheva (née en 1973, arrivée en France en novembre 2007), son mari Ayub Aouchev (né en 1972, arrivé en France le 25 mai 2007) et leurs 5 enfants (de 3 à 12 ans) sont arrivés de Tchétchénie via la Pologne. Laëla Aoucheva a fui la Tchétchénie en 2004 après que son véhicule ait été écrasé par un char Russe, le conducteur tué, et elle blessée légèrement près de l’oeil, aux cotes et à la jambe. Elle devait être opérée en juin. Ayub Aouchev a dû fuir aussi lorsqu’il a été rattrapé dans la forêt et subi alors diverses violences (coups sur le crâne).
Plusieurs certificats médicaux attestent de la fragilité et de la détérioration de leur état de santé.

Les 5 enfants sont scolarisés à Gray, 2 en maternelle, 2 en primaire et l’aînée au collège.

(...) la suite : http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article13612

lundi 26 mai 2008.

Faire connaître cet article
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 70-Haute Saône / Famille AOUCHEVA
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0