Libérez le père d'Aïcha et Aboudramane. Pétition pour une famille en dangerLIBRE !!

Accueil > RESF - Collectifs locaux > 92-Hauts de Seine > Actions
Contact
  2 RESF - Logo RESF moyen 90x126 avec texte "resf"

P3429 - Libérez le père d'Aïcha et Aboudramane. Pétition pour une famille en danger
LIBRE !!

 

06.05.19 Très bonne nouvelle : M. Doumbia , père de deux jeunes lycéens , résidant à Issy les Moulineaux , en rétention depuis le 23 mars au CRA de Vincennes . a été libéré aujourd(hui par le tribunal administratif et l’OQTF annulée.

Merci à toux ceux qui ont manifesté leur soutien , 228 signatures sur la pétition en ligne en 48 heures


Vassiriki DOUMBIA, de nationalité ivoirienne, en France depuis 2011, a été arrêté en Gare du Nord, le 23 mars 2019 , alors qu’il se rendait à son ambassade pour récupérer son passeport. Il est depuis en rétention au CRA de Vincennes. Le juge des libertés ne l’a pas libéré, ni voulu prononcer d’assignation à résidence, la famille étant logée en hôtel.


M. Doumbia est père de trois enfants qui, avec leur mère, sont venus progressivement le rejoindre en France. L’un d’entre eux est scolarisé depuis trois ans, actuellement en seconde générale au Lycée Paul Valéry, à Paris 12ème, sa sœur est au Lycée Dardennes à Vanves.² 


Cette famille rentre dans les critères de régularisation exceptionnelle des familles, définis par la circulaire de 2012, soit 5 ans de présence et un enfant au moins scolarisé depuis 3 ans. Mais la famille attendait le résultat d’une demande d’asile pour les filles pour déposer sa demande de régularisation en préfecture. Un recours a été déposé à la CNDA.


Privée des ressources qu’apporte le père, la famille se retrouve en grande précarité. L’expulsion vers la Côte d’Ivoire, pays où sa vie est en danger, peut être décidée à tout moment. Ils étaient venus ici pour fuir la violence et donner à leurs enfants une vie meilleure. Aujourd’hui, tout est remis en question. la mère peut elle aussi être arrêtée et expulsée. Dénuée d’autres ressources, privée du mari et père, la famille se retrouve en très grande difficulté matérielle et affective .


Ne laissons pas nos élèves, nos camarades vivre dans la peur. Ils doivent pouvoir poursuivre leur scolarité en toute sécurité. Nous devons les protéger, demander la libération de leur père et sa régularisation 


 


 


 


 


 


 

samedi 4 mai 2019.

217 signatures en ligne La pétition est close
Faire connaître cette pétition

FAIRE UNE RECHERCHE sur les mots-clefs associés à cet article :
cliquer sur le mot-clef pour retrouver les articles ayant le même mot-clef
À L'AGENDA de RESF - Collectifs locaux / 92-Hauts de Seine / Actions
Derniers articles parus :
FIL RSS   liste actusWWW
Liens :
Tous les liens utiles
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0